Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 octobre 2007

Meurdra le sculpteur

75046082776974a28b7ce53d64d4cd33.jpg

tu peux sans crainte

associer la légèreté des cimes

à l’audace d’un vent contraire

ou signifier par là

qu’il n’y a rien à retenir

8f1a7a0f016038bf06ebf50f0011d76f.jpg 

si broyer l’espace

voulait dire quelque chose de plus précis

le vent s’en chargerait

pourquoi ce combat déloyal pour et avec le métal  ?

si la forme parle d’elle-même que ne dira-t-elle pas ?

la courbe inspirée s’approprie le réel

sans qu’il soit nécessaire de le tordre à nouveau

tu danses avec celles que rien ne satisfait

tu n’as que faire de la pureté

si ce n’est toi qui la démonte

alors qui ?

439b0ae191605f88868e333b32a25f10.jpg

d’autres diront encore

que la forme s’abolit en substance

mais toi… mais toi… mais toi…

que préférer du néant ou de l’horizon

qui ne saurait l’exprimer autrement ?

S.L.

Les commentaires sont fermés.